Archive

Posts Tagged ‘comparatif’

Outils numériques : formation des profs-docs stagiaires 2015

avril 3, 2015 25 commentaires

Cette années, le rectorat m’a demandé de participer à la formation des professeurs-documentalistes stagiaires du CAPES rénové. Ma mission : effectuer une formation sur les outils numériques en 3h.

Le problème, c’est que l’approche par outils, ce n’est justement pas ce qui est préconisé. Les outils évoluent (voire meurent, RIP jogtheweb), alors que les besoins demeurent. J’ai donc voulu une approche par intention/objectif, précédée par un rappel théorique sur les termes et les enjeux des outils et dispositifs numériques.

Avant la formation, j’avais demandé aux stagiaires de répondre à un sondage pour connaître quels outils souhaitaient-ils que je leur présente et qu’ils manipulent. Les gagnants étaient : Piktochart, Powtoon, Learningapps, ImagesActives. Finalement, la partie théorique (dans laquelle une des activités était de formaliser son Environnement Personnel de Travail) a été plus longue que prévue. Résultat, je n’ai pu leur présenter que Powtoon et LearningApps.

Voici le support de formation proposant en plus d’une introduction théorique, une présentation d’une trentaine d’outils, classés selon les intentions pédagogiques et intégrant pour chacun d’entre eux, un descriptif, un tutoriel et un exemple d’activité pédagogique.

diaporama_outils_numeriques

Cliquez sur l’image pour afficher le diaporama « Outils numériques »

 

A l’avenir, j’espère avoir le temps d’enrichir ce diaporama avec de nouveaux outils/intentions.

Catégories :Boîte à outils Étiquettes : ,

Cartes heuristiques : quels outils pour un usage pédagogique ?

décembre 5, 2012 194 commentaires

Dans le cadre du GIPTIC documentation de Paris (Groupe d’Intégration Pédagogique des Technologies de l’Information et de la Communication), je propose une animation sur les cartes cognitives. C’est donc l’occasion de publier un article sur le sujet, ainsi que le support de formation.

  • cartes cognitives ?

Les cartes cognitives sont des représentations graphiques et structurées des relations existant entre différentes idées.

Il existe deux types de cartes cognitives : les cartes heuristiques (ou cartes mentales) et les cartes conceptuelles. Lire la suite…

Catégories :Boîte à outils Étiquettes : , ,

Comparatif Issuu, Calameo, Scribd, Slideshare et Google viewer

mars 10, 2011 9 commentaires

Pour un chercheur, partager ses travaux peut permettre d’accroître sa visibilité (et donc sa notoriété). Mais encore faut-il choisir l’outil adapté.

Voici un comparatif des principaux outils de publication en ligne « grand public » qui pourront permettre une première publication de vos supports de conférences et articles avant leur intégration dans les archives ouvertes. Lire la suite…

Catégories :Boîte à outils, CDI, Etudiants 2.0 Étiquettes :

Agrégateur de flux RSS : comparatif de Netvibes et Google Reader

février 9, 2011 14 commentaires

Les agrégateurs de flux sont des outils qui permettent de rassembler et d’organiser des flux RSS de sources différentes afin d’en faciliter la consultation rapide. Ils font partie intégrante de la veille informationnelle.

Voici un tableau comparatif de deux de ces agrégateurs : Netvibes et Google Reader.

Netvibes

Google Reader

Caractéristiques générales de l’affichage

– Interface visuellement agréable et personnalisable facilement

– Organisation des flux sous forme d’onglets

– Affichage des flux sous forme de modules (un « widget » par flux RSS) ou de liste

– Configuration facile des options d’affichage des flux dans chaque module

– Sous forme de liste, affichage de l’ensemble de tous les flux, de l’ensemble des flux d’un onglet ou d’un flux en particulier

Consultation du contenu du flux (élément développé et non simple titre) sans quitter l’agrégateur
– Interface sobre et fonctionnelle, non personnalisable

– Organisation des flux en dossier

– Affichage en une seule liste de l’ensemble de tous les flux, de l’ensemble des flux d’un dossier, ou d’un flux en particulier

Consultation du contenu du flux (élément développé et non simple titre) sans quitter l’agrégateur

– Possibilité le régler le degré d’antériorité des éléments à afficher (un jour, une semaine ou deux semaines).

Points forts

– Possibilité de marquer les éléments « à lire plus tard » pour les espaces privés

– Possibilité d’ajouter des modules pratiques (post-it, sites, photo, calculette, agenda…)

« Dashboards » privés et publics

Importation et exportation d’un ensemble de flux à partir/vers d’autres agrégateurs (format OPML).
Liste de suivi des éléments intéressants pour en faciliter la relecture

– Ajout de tags aux éléments des flux pour les retrouver aisément

– Ajout de notes (commentaire) aux éléments des flux

Statistiques de lecture des flux qui permettent d’affiner la veille et d’afficher les éléments selon le « tri magique » (en fonction des statistiques de lecture personnelles et des recommandations des autres utilisateurs)

Partage aisé des éléments de flux (sous forme de liste de partage ou via les réseaux sociaux et le social bookmarking) et abonnement aux flux partagés d’autres utilisateurs.

Importation et exportation d’un ensemble de flux à partir/vers d’autres agrégateurs (format OPML)

Points faibles

La consultation devient ardue  s’il y a trop d’onglets ou de flux par onglets Interface peu séduisante.

Conseils

Limiter le nombre de modules d’un onglet afin d’avoir une vue globale de l’ensemble de ce dernier sans avoir recours à la molette.

Ne pas surcharger d’onglets (pas plus d’une ligne) 

=> Idéal pour une première approche de la veille par flux RSS et pour une communication « grand public »
Pour utilisateurs avancés ou pour un usage avancé

=> Idéal pour la gestion d’un nombre très important de flux et de thématiques différentes, et pour la veille de groupe.

Tutoriels

sur Youtube

sur Youtube

Catégories :Boîte à outils, CDI, Etudiants 2.0 Étiquettes : , , ,

Réseaux sociaux professionnels : comparatif de Viadéo, Linkedin et MyScienceWork

février 6, 2011 7 commentaires

Pour un (futur) chercheur, être présent sur les réseaux sociaux professionnels est indispensable.  Cela fait partie intégrante de leur stratégie d’identité numérique visant à accroître la visibilité et l’accessibilité de leurs travaux et donc permettant une meilleure reconnaissance de leur expertise.

Le tableau comparatif ci-dessous confronte les deux leaders généralistes (Viadéo et Linkedin) à un « petit nouveau » spécialisé dans le monde de la recherche (MyScienceWork).

Viadéo.com

Linkedin.com

Mysciencework.com

Caractéristiques générales

Réseaux sociaux professionnels généralistes

Réseau social professionnel spécialisé pour les chercheurs

Fonctionnalités

– CV enrichi,

– Groupes de discussion (forum sur thématiques professionnelles),

– Outils question/réponse,

– Communautés/groupes,

– Petites annonces/événements,

– Partage de documents (avec Google Documents)
– CV enrichi,

– Publication, partage et consultation et téléchargement de travaux en ligne (articles, thèses, protocoles),

– Moteur de recherche avec résultats différenciés (sur les publications en ligne, les publications des bases de données en archives ouvertes reliées au site, les contacts associés, les évènements scientifiques associés),

– Recommandation (échange de contacts),

– Groupe de travail en ligne,

– Blog,

– Petites annonces/événements

Points forts

Leader en France=> retranscription des intérêts locaux – Leader à l’international => réseau plus vaste

– Fonctionnalité multilingue (traduction automatique du CV)
– Spécialisé dans la recherche,

– A partir de recherche sur les travaux publiés, possibilité de rentrer en contact avec leurs auteurs,

Veille scientifique multidisciplinaire

Points faibles

Options payantes :

– Identification de ceux ayant consulté son profil,

– Accès aux profils par recherche de mots clés,

– Nombre illimité de mises en relation avec d’autres profils

– Recommandation
– Options payantes : accès à l’intégralité des résultats de recherche par profil, accès aux profils complets, recommandation

– Pas de possibilité de connaître l’identité de ceux ayant consulté son profil
En cours de construction

Conseils

Garder les traces des inscriptions afin de maîtriser son identité numérique (actualisation du profil)

Etablir un profil français sur Viadeo et anglais sur Linkedin pour optimiser son référencement professionnel individuel

A suivre

Tutoriels

sur Placedesreseaux.com par teachtofishdigital.com
Catégories :Etudiants 2.0 Étiquettes : ,

Outils de social bookmarking : comparatif de delicious, diigo et pearltrees

janvier 16, 2011 39 commentaires

On désigne par « social bookmarking » le fait de stocker, de classer et de partager des signets. Ces derniers, appelés également favoris ou marque-pages, sont des pages Web au contenu pertinent auxquelles on souhaite avoir un accès ultérieur facilité.

Cette activité participe pleinement à la veille informationnelle.


En pratique : Vos pérégrinations sur le Web vous ont amené à découvrir des sites/pages dignes d’intérêt. Au lieu de saturer l’espace « favoris » de votre navigateur (Mozilla Firefox, Internet Explorer…), vous enregistrez leur adresse  (c’est-à-dire leur url, du type : https://fenetresur.wordpress.com) sur une interface en ligne.

L’intérêt :

  • retrouver vos favoris de n’importe quel ordinateur connecté à Internet,
  • gérer une très grande quantité de signets,
  • découvrir des sites à l’intérêt similaire en navigant dans les favoris publics des autres utilisateurs.



Tableaux comparatifs des (principaux) outils :

Delicious.com

Diigo.com

Pearltrees.com

Caractéristiques générales

Partage de signets en ligne depuis n’importe quel ordinateur connecté au Web
– Classement par tags choisis par l’utilisateur,

– Voir les marque-pages des autres utilisateurs  et s’abonner à leur flux RSS,

– Possibilité de marquer les pages de façon publique ou privée,

– Possibilité d’exporter les signets d’un outil à l’autre.

Organisation des signets sous forme de carte heuristique, d’arborescence.

Points forts

– Communauté importante,

– Abonnement à des tags ou à des utilisateurs (directement sur Delicious ou via des flux RSS).
– Possibilité de créer des groupes privés ou publics pour le partage des signets,

– Possibilité de surligner et de commenter des passages de sites pour partager avec les autres utilisateurs,

– Possibilité de visualiser une capture d’écran du site indexé sans quitter diigo.
– Possibilité de se connecter à d’autres cartes et de les inclure dans ses propres cartes,

– Ajout de commentaires,

– Inclusion des arbres dans les mails ou pages Web,

– Possibilité de créer et de gérer des pearltrees en groupe via la fonction « faire équipe ».

Points faibles

Interface en anglais – Peu utilisé (service récent: décembre 2009),

– Présentation un peu « fouillie »,

– Pas de profil privé,

– Pas de flux RSS,

– Recherche par navigation plus que par mots-clés.

– Interface austère et peu claire

Avenir incertain

Peu diffusé.

Conseils

Etablir une liste des tags avant leur utilisation, afin d’en maîtriser l’utilisation.

Utiliser ce service pour donner à voir les liens logiques entre des thématiques, plus que pour archiver des liens.

Tutoriels

sur Bibliolab.fr  sur le profil youtube de Pearltrees

Tableau inspiré et mis à jour à partir de celui de Nicole Corsyn

Catégories :Boîte à outils, CDI, Etudiants 2.0 Étiquettes : , ,