Archive

Posts Tagged ‘français’

Semaine de la Presse : titres et groupes nominaux en 6e

Petit retour sur une séance effectuée lors de la semaine de la presse, en mars dernier, en collaboration avec la collègue de français.


Modalités :

  • Contexte : 1 heure de lettres
  • Nombre d’élèves : classe entière (24 élèves)
  • Niveau : 6ème
  • Lieu : salle de cours
  • Durée : 1 séances de 55 min
  • Matériel : photocopies d’une double page d’une magazine Okapi

Objectifs :

  • S’exprimer en groupes nominaux
  • Synthétiser une information en un titre
  • Distinguer titres informatifs et titres incitatifs


Pré-requis :

  • Etude des groupes nominaux en cours de lettres
  • Devoir : Découper et amener un article de journal ou magazine en classe

 

DÉROULÉ DE LA SÉANCE

  • Répartir les élèves par groupe de 4.
  • Introduction – 5 min :
    • Présentation de la semaine de la presse et des médias et des activités proposées au CDI sur ce thème
    • Série de questionnements sur le vocabulaire et les définition des médias
      • Qu’est-ce qu’un média ? un moyen de communication qui diffuse des informations à un large public
      • Quels sont les principaux types de médias ? presse, télévision, web, radio
      • Qu’appelle-t-on la presse ? journaux, magazine (car historiquement « presse à imprimer » pour déposer de l’encre sur les feuilles de papier)
    • Retour sur les pré-requis disciplinaires
      • Qu’est-ce qu’un groupe nominal ? un ensemble de mots regroupés autour d’un nom noyau
  • Activité : Un titre, à quoi ça sert ? – 5 min
    • A partir des articles amenés en classe :
      • De quoi se compose un article de presse ? une illustration (photo, dessin de presse), un titre, des paragraphes
      • Faire lire quelques titres et les réécrire en 2 colonnes non labellisées (titres informatifs, titres incitatifs). Demander aux élèves d’essayer de deviner la raison du classement. Expliquer : le titre informatif apporte l’essentiel de l’information alors que le titre incitatif attise la curiosité en taisant certaines informations. Labelliser les colonnes
  • Activité : Un titre pour chaque article – 30 min
    • A partir de la photocopie d’Okapi :
      • Demander aux élèves de choisir 2 ou 3 articles et d’en écrire les titres, incitatifs ou informatifs (15 min)
      • Mise en commun à l’oral : Chaque groupe propose un titre pour un article et indique s’il est incitatif ou informatif. Les autres groupes peuvent commenter ce titre et proposer le leur. 
      • En correction, au tableau, écrire les titres choisis et entre parenthèses incitatifs ou informatifs. Si aucun titre n’a été trouvé par un groupe pour un article, faire écrire le titre inscrit au tableau.
  • Conclusion – 5 min:
    • Il existe 2 types de titres : incitatifs et informatifs. Le but d’un titre est de donner envie de lire un article en entier (pour un complément d’information ou pour assouvir une curiosité).


Extrait du magazine Okapi, n°1083, du 1er février 2019 :

 

Bilan :

Cette séance a été faite avec deux classes. Dans la première version, nous avions demandé aux élèves de trouver l’ensemble des titres de la double page, mais aucun groupe n’y est parvenu. Dans la deuxième version, nous avons réduit à 3 titres par groupe. Cependant, les élèves prenaient beaucoup de temps à lire l’ensemble des articles avant de choisir sur lesquels ils allaient travailler. Résultat, certains groupes n’ont pu trouver que 2 titres. Du coup, pour une réédition, je pense qu’il faudrait limiter à une seule page d’articles (et non une double page). En effet, il reste important pour les élèves de lire l’ensemble des articles afin de nourrir la discussion sur les titres trouvés par leurs camarades.

Les titres les plus facilement trouvés ont été les titres informatifs.

 

Prix Tatoulu : Réaliser des book trailers en classe, avec Adobe Spark

Cette année encore, 4 classes du collège (deux de 6e et deux de 3e) participent au prix Tatoulu. C’est une prof de lettres qui est à l’initiative de cette inscription. Nous organisons ensemble régulièrement des séances avec ces classes pour prendre la parole sur les 6 livres de chacune des sélections.

Dans ce cadre, Anais Bohelay et Amélie Paris, deux étudiantes en master 2 documentation à l’ESPé de Paris, ont réalisé une séance, avec une classe de 6e. Merci à elles d’avoir accepté de la partager.


Modalités :

  • Contexte : heures de lettres dans le cadre du défi Tatoulu
  • Nombre d’élèves : Demi-groupe (12 élèves)
  • Niveau : 6è
  • Lieu : CDI (+ salle de cours)
  • Durée : 2 séances de 55 min au CDI (+ 1 séance de lettres pour relecture et correction)
  • Matériel : 1 fiche élève « Trame du booktrailer », 1 vidéoprojecteur, 12 ordinateurs connectés à internet, 1 compte Adobe Spark (service en ligne, freemium)


Objectifs :

  • Rendre compte d’une lecture
  • S’approprier une œuvre
  • Découvrir un nouvel outil de communication
  • Utiliser des ressources en respectant le droit d’auteur
  • Associer texte et images pour convaincre, argumenter


Pré-requis :
Avoir lu l’un des livres proposés dans le cadre du défi Tatoulu


Prolongement de séance:
Valorisation des bandes annonces sur l’ENT de l’établissement, la chaine Youtube du CDI et peut être Instagram avec autorisation des parents


DÉROULÉ DE LA SÉANCE

  • Introduction + Comprendre le concept de booktrailer – 5′ :
    • Présentation de la séance. Est ce que quelqu’un sait ce que c’est qu’un booktrailer et à quoi ça sert ? En connaissez vous ?
      —–> Le book-trailer c’est une bande annonce de livre. C’est une courte vidéo qui sert à présenter un livre afin de donner aux autres envie de le lire.
      Exemple : Visionnage —–> Recueil des impressions
  • Quel contenu pour mon book trailer (voir fiche élève « Trame – Comment réussir son booktrailer »)? 5′
    —–> S’appuyer sur le mode édition de l’exemple visionné ensemble juste avant
    • Dévoiler des éléments de l’intrigue/Présenter l’histoire :
      • Qui ? Le personnage principal, son ami, allié, ennemi
      • Quoi ? Que se passe-t-il ? En quoi est-ce un problème ? Quels sont les enjeux ?
      • Où et Quand ? Dans notre monde ? à notre époque ?
    • Inciter à choisir ce livre en mettant une interrogation
    • Identification du livre et point de vue personnel. Pourquoi j’ai aimé ce livre ?
    • Dynamiser ma vidéo
      • —–> Je choisis une musique en accord avec le thème de mon livre
    • Crédits : Evoquer le droit d’auteur et images libres de droits.
      • —–> Est ce que quelqu’un sait ce qu’est le “droit d’auteur”?
  • Réalisation de la trame de leur booktrailer – 15′
    • explication de la fiche « comment réussir la trame du booktrailer ? »
    • formation de groupes de 1 à 3 élèves
    • distribution de la fiche
  • Mise en activité et découverte de l’outil Adobe Spark (25′)
    • noter au tableau l’identifiant et le mot de passe du compte commun Adobe Spark
  • Conclusion – 5′:
    • Concept d’images libre de droit
    • Relation texte/image


Exemples de production :


Bilan :
Les élèves sont vite entrés dans l’activité et ils l’ont appréciée.

A l’origine, la séquence ne comportait qu’une séance de 55 min. Seuls 2 groupes sont parvenus à finaliser leur production. La professeur de lettres a alors proposé d’utiliser une heure supplémentaire au CDI. Ainsi, l’ensemble des groupes ont pu terminer leur vidéo. Lors d’une troisième heure (sans les professeurs-documentalistes), la professeur de lettres a vidéoprojeté les productions pour en permettre la relecture et la correction par l’ensemble de la classe.
Dans cette organisation, la conclusion de la séance 1 peut également faire office d’introduction pour la séance 2 (qu’avez-vous retenu de la séance précédente ?).

Initialement, il était prévu de vidéoprojeter les étapes de création sur Adobe Spark, 10 min après la distribution de la trame à compléter. Le but étant de motiver les élèves à finir leur trame (condition sine qua none pour accéder aux ordinateurs), mais aussi éviter pour faciliter la compréhension de consignes en ne donnant que les infos utiles immédiatement. Cependant, vu la différence de vitesse des groupes, la facilité de prise en main du logiciel et le nombre de profs-docs par élèves (3 profs pour 12 élèves !), il nous est apparu plus pertinent d’expliquer à chaque groupe, très rapidement, le fonctionnement d’Adobe Spark au moment de la réalisation, sur leur poste informatique.

Catégories :Séances pédagogiques Étiquettes : , ,

Infaux mag / ƃɐɯ oɟuI

août 17, 2017 1 commentaire

Prétextant la semaine de la presse (transformée ici en mois de la presse), deux classes de 4e ont réalisé un journal à double sens de lecture : Info mag / ƃɐɯ xnɐɟuI.

 

Modalités :

  • discipline : Lettres (Mme D. Brunet)
    • programme : informer, s’informer, déformer (cycle 4)
  • niveau : 4e
  • effectif : deux classes (séparées)
  • durée : 7 à 8 x 55 min (par classe)
  • lieu : CDI et salle de lettres
  • matériel : vidéoprojecteur, connexion internet, feuilles A3, copies couleurs des photographies et copie n&b des articles, fiche élève, installation préalable du logiciel gratuit Fais ton journal, compte freemium flipsnack pour créer un flipbook final

 

Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de :

  • distinguer information, opinion, rumeur
  • synthétiser et rédiger une information selon les 5W
  • identifier la complémentarité image/texte dans un article de presse
  • distinguer les différentes composantes d’un article de presse et leur rôles propres
  • se référer à des outils pour questionner la fiabilité d’une information

Lire la suite…

ROLL 5e : Petit bestiaire des créatures mythologiques (ARI)

Dans un précédent article, j’expliquais ce qu’est le ROLL. Cette année, j’intègre l’équipe de 5e comprenant un professeur d’histoire et un professeur de SVT. Chaque semaine, l’un d’entre nous produit une séance (AQT narratif, AQT documentaire ou ARI) que nous effectuons tous avec notre propre groupe. Nous travaillons par thème, avec une progression au niveau des difficultés de compréhension des textes et des exercices.

Pour la période, septembre-Toussaint, le thème était les créatures extraordinaires. Je me suis occupée de faire un ARI (activité de recherche d’information) : Petit bestiaire extraordinaire.

Au moment de la correction de la dernière question, je coupe le groupe en deux. Ils se trouvent des noms d’équipe. A chacun j’attribue un nombre entre 1 et 6. Le plus jeune tire le dé qui désignera à quel élève de l’équipe adverse s’adressera sa question. J’attribue un point si la réponse est bonne à l’équipe qui répond ; j’enlève un point à l’équipe qui pose la question si la réponse n’est pas dans le document ; je lui attribue un point si l’équipe adverse ne sait quoi répondre. Ensuite c’est au tour de celui qui a répondu de jeter le dé et de poser sa question à l’équipe adverse. A la fin, on compte les points.

Cette idée (que j’ai piquée) permet de motiver les élèves à trouver des questions pertinentes, et donc de les entraîner à se demander ce qui est attendu d’une question et d’une réponse.

Catégories :Séances pédagogiques Étiquettes : ,

Info-doc : évaluation 1er trimestre (séances 5-6-7)

Le grand contrôle de l’année dernière n’avait pas vraiment été une réussite… Je n’avais pas encore instauré les minis-contrôles en début de séance. Dès lors, le contrôle bilan exigeait d’apprendre en une fois l’ensemble des cours du premier trimestre (car il serait naïf de croire qu’ils les avaient appris au fur et à mesure). De plus, il évaluait seulement les connaissances (qu’est-ce qu’une cote? qu’est-ce qu’un auteur?…) et non les compétences (retrouver le livre au CDI, utiliser un sommaire…)

Cette année, j’ai donc décidé de faire autrement. En plus des mini-contrôles en début de chaque séance, j’ai fait une évaluation en 3 étapes : 1 séance de révision, 1 séance d’évaluation par compétence en info-doc, 1 séance contextualisée pour un enseignement disciplinaire. Lire la suite…

Catégories :Séances pédagogiques Étiquettes : , , ,

Défi Babelio : présentation du projet (séance 1)

J’ai réussi à convaincre une professeur de français de participer cette année au défi Babelio. Il s’agit de lire 35 livres de littérature jeunesse contemporaine et de publier des critiques sur le réseau social dédié à la lecture, Babelio.

Objectifs du projet :

  • Lire de la littérature jeunesse contemporaine
  • Rédiger des critiques personnelles argumentées
  • Découvrir un réseau social spécialisé

Lire la suite…

EAM : mythes et presse people

Le professeur de français en 6e travaille sur les mythes grecs. Dans le cadre de la semaine de la presse, je lui ai proposé une séance sur la presse people. La mythologie grecque regorge de scandales divins (tromperies, amourette, bévues…). C’est l’occasion pour les élèves de s’interroger sur la valeur informationnelle et divertissante d’un type de magazines dont ils aiment tourner les pages.

Modalités :

  • discipline : Français
  • niveau : 6e
  • effectif : classe entière
  • durée : 1h
  • lieu : salle de classe
  • matériel : fiche « presse people », vidéoprojecteur
  • évaluation : auto-évaluation

Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de :

  • caractériser la presse people (définition, but)
  • identifier les règles de communication de la presse people (photographies, couleurs, subjectivité des articles)

Lire la suite…