Archive

Posts Tagged ‘réseaux sociaux’

EMC 4e : des cartes à débat pour réfléchir sur les médias sociaux

Cette année, en tant que formatrice à l’INSPE de Paris, j’ai proposé aux étudiants en master MEEF documentation, dans le cadre du cours de culture numérique, de créer une ressource pour favoriser la réflexion collective et la prise de parole autour d’une thématique : des cartes à débat sur les enjeux des usages des médias sociaux.

Côté élèves : Les cartes à débats sont des assertions sous forme de phrases courtes illustrées, qui permettent aux élèves de se positionner sur « je suis d’accord », « je ne suis pas d’accord » ou « je ne sais pas ». A partir de ce positionnement initial, les élèves sont invités à argumenter les raisons de leur choix, lors d’échanges encadrés par le professeur.

Côtés étudiants / enseignants : Du fait du contexte sanitaire, les étudiants de M1 de cette année n’ont pas pu suivre en totalité la durée de stage d’observation et de pratique accompagnée (SOPA) initialement prévue. Pour y remédier, un atelier d’analyse de pratiques professionnelles (APP) a été mis en place : ils ont eu à construire une séance de prévention sur les usages des médias sociaux et leurs enjeux, puis la mener au sein de mon collège, auprès des élèves de 4e, lors d’un cours d’EMC (enseignement moral et civique).

Dans le cadre de la préparation de séance, après avoir expérimenté les cartes à débat pour en déduire les modalités de fonctionnement, et réfléchi eux-mêmes sur les points positifs et négatifs des usages des médias sociaux, les étudiants ont été amenés à créer chacun une carte en utilisant storyboardthat.

Storyboardthat est un éditeur de BD en ligne qui propose, en compte freemium, de créer 2 strips (1×3 cases ou 2×3 cases) gratuitement par semaine.

Tutoriel vidéo chapitré : 0:00 Storyboard That, quesaco ? 0:22 Disposition des cases 1:05 Choix et personnalisation d’un décor 2:00 Choix et personnalisation des personnages 3:25 Ajout de bulle de texte 4:30 Sauvegarder et partager son strip

Parmi les cartes élaborées, celles permettant d’évoquer à la fois avantages et inconvénients ont été sélectionnées pour être imprimées. Une version numérique, sous forme de diaporama, a également été mise à disposition.

Aperçu des cartes à débat à télécharger ci-dessous

BILAN : Lors de la séance d’1h, au collège, les groupes d’étudiants ont expérimenté différents scénarios pédagogiques. Parmi eux, ceux reposant sur le débat mouvant ont été les plus à même d’engager les élèves dans la « discussion réglée » (selon le terme utilisé dans le programme d’EMC).
En 1h, il n’est pas possible de demander aux élèves d’effectuer des recherches pour sourcer leurs arguments. Le risque est donc de basculer dans l’échange d’opinions et d’anecdotes personnelles. Pour limiter ce risque, le professeur-documentaliste doit répartir et dynamiser la parole des élèves, apporter des connaissances (grâce à un travail préparatoire en amont), ainsi qu’anticiper la façon de fixer les apprentissages (bilan, continuité).

Séquence 5e : Askip, des stories anachroniques autour de tableaux de portrait de famille

Cette séquence clôt le chapitre sur le thème « avec autrui : famille, amis, réseaux », initié par ma collègue de lettres, Jeannick Prunier, avec des élèves de 5e. Nos objectifs étaient de réutiliser le vocabulaire des liens relationnels, vérifier la maîtrise du conditionnel et réfléchir aux usages des réseaux sociaux. Pour cela, nous avons imaginé la création de stories (messages éphémères sur les réseaux sociaux) à partir de portraits picturaux de famille. Afin de se conformer à l’esprit réseaux sociaux, nous voulions utiliser l’humour en s’appuyant sur l’anachronisme, notamment langagier, avec l’utilisation de l’expression actuelle « askip » (pour « à ce qu’il paraît » + conditionnel). J’y ai ajouté des compétences EMI liées à la recherche d’information, notamment via la recherche inversée d’image.

Les productions finales sont mises en ligne sur la page dédiée au projet, sur esidoc. Je vous recommande particulièrement de jeter un œil aux portraits de Marie-Antoinette et ses enfants, d’Elisabeth Vigée Le Brun, Le Nouveau Né, de Georges de la Tour, American Gothic, de Grant Wood et la famille de l’artiste, d’Otto Dix.

Modèle de production finale attendue

Avec ma collègue, nous avons tout d’abord sélectionné sur un padlet des représentations artistiques de familles. Cette sélection a depuis été restreinte, car plusieurs représentations ne permettaient pas d’identifier précisément l’auteur via une recherche inversée, étape nécessaire pour citer les sources. Certains élèves ont eu beaucoup de mal à se décider pour l’un ou l’autre des portraits. Peut-être qu’un panel moins fourni permettrait aux élèves de consacrer plus de temps à l’élaboration de la production.

Les stories ont été mises en page avec le site Canva.com. Il est possible de se créer gratuitement un compte education avec l’adresse académique. Cela permet de créer des espaces de classe, dédié à chaque projet, dans lequel partager des modèles, ainsi que de récupérer les créations des élèves et les corriger/partager simplement. Avec le compte education, les éléments premium sont accessibles gratuitement.

Lire la suite…