Accueil > Séances pédagogiques > SVT : initier à la veille scientifique en 4e

SVT : initier à la veille scientifique en 4e

Modalités :

  • discipline : SVT
  • niveau : 4e
  • effectif : demi-classe
  • durée : 1 séance de présentation de 55 min, puis les élèves viennent au CDI sur leur temps libre pour préparer l’exposé qu’ils présentent par la suite en cours de SVT
  • lieu : CDI
  • matériel : diaporama de présentation, symbaloo et diaporama Google drive

Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de :

  • utiliser un agrégateur de flux pour s’informer sur l’actualité scientifique
  • participer à un document collaboratif
  • synthétiser un article scientifique sous forme de diaporama
  • restituer à l’oral ses notes écrites

Notions :

  • Veille
  • Flux RSS

Déroulement :

Avec le professeur de SVT, nous voulions que les élèves enrichissent leur culture scientifique. Pour cela, nous avons mis en place une initiation à la veille numérique.

Lors d’une première séance au CDI, avec le professeur de SVT, nous avons demandé aux élèves des noms de ressources numériques ou papier sur l’actualité scientifique. Ce fut l’occasion de présenter la revue Science &vie junior de CDI, ainsi que quelques sites internet scientifiques. A l’aide d’un diaporama, j’ai expliqué aux élèves ce qu’est la veille, puis je leur ai présenté les deux méthodes de veille numérique (push et pull) et introduit les flux RSS.

Par la suite, j’ai présenté le fonctionnement de l’agrégateur de flux Symbaloo que le professeur de SVT avait préalablement rempli : http://www.symbaloo.com/mix/svt4e.

Le professeur de SVT a donné les consignes du travail attendu. Durant l’année, les élèves devront présenter par binôme et à tour de rôle un article issu de leur veille scientifique. L’article devra dater de moins d’un mois et être en lien avec leur programme de SVT.

Il est demandé aux élèves d’ajouter une diapo à la présentation collective (créée à partir du compte Google drive du CDI), et en suivant la trame de l’exemple. Cela permet également d’expliquer aux élèves le principe de l’écriture collaborative (chaque participant apporte des connaissances pour un enrichissement culturel collectif) et ses contraintes (respect des écrits des autres : pas de sabotage).

 

Bilan :
Bilan assez mitigé. A l’exception de quelques élèves réellement volontaires et intéressés à la fois par les sciences et le numérique, le professeur de SVT et moi-même avons du mal à mobiliser les élèves sur leur temps libre (aurions-nous été trop naïfs ?) pour préparer l’exposé. De plus, les élèves ont vraiment beaucoup de mal à synthétiser des articles scientifiques. Les sources d’information sont d’un niveau peut-être trop difficile pour eux. Il faudrait se tourner vers des sources plus accessibles de vulgarisation.

Documents joints :

Diaporama de présentation : veille scientifique (4e)

About these ads
Catégories:Séances pédagogiques Mots-clés : , ,
  1. Pas encore de commentaire.
  1. février 15, 2014 à 10:27
  2. février 19, 2014 à 09:17
  3. mai 27, 2014 à 09:16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 70 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :