Accueil > Séances pédagogiques > Séquence 5e : Askip, des stories anachroniques autour de tableaux de portrait de famille

Séquence 5e : Askip, des stories anachroniques autour de tableaux de portrait de famille

Cette séquence clôt le chapitre sur le thème « avec autrui : famille, amis, réseaux », initié par ma collègue de lettres, Jeannick Prunier, avec des élèves de 5e. Nos objectifs étaient de réutiliser le vocabulaire des liens relationnels, vérifier la maîtrise du conditionnel et réfléchir aux usages des réseaux sociaux. Pour cela, nous avons imaginé la création de stories (messages éphémères sur les réseaux sociaux) à partir de portraits picturaux de famille. Afin de se conformer à l’esprit réseaux sociaux, nous voulions utiliser l’humour en s’appuyant sur l’anachronisme, notamment langagier, avec l’utilisation de l’expression actuelle « askip » (pour « à ce qu’il paraît » + conditionnel). J’y ai ajouté des compétences EMI liées à la recherche d’information, notamment via la recherche inversée d’image.

Les productions finales sont mises en ligne sur la page dédiée au projet, sur esidoc. Je vous recommande particulièrement de jeter un œil aux portraits de Marie-Antoinette et ses enfants, d’Elisabeth Vigée Le Brun, Le Nouveau Né, de Georges de la Tour, American Gothic, de Grant Wood et la famille de l’artiste, d’Otto Dix.

Modèle de production finale attendue

Avec ma collègue, nous avons tout d’abord sélectionné sur un padlet des représentations artistiques de familles. Cette sélection a depuis été restreinte, car plusieurs représentations ne permettaient pas d’identifier précisément l’auteur via une recherche inversée, étape nécessaire pour citer les sources. Certains élèves ont eu beaucoup de mal à se décider pour l’un ou l’autre des portraits. Peut-être qu’un panel moins fourni permettrait aux élèves de consacrer plus de temps à l’élaboration de la production.

Les stories ont été mises en page avec le site Canva.com. Il est possible de se créer gratuitement un compte education avec l’adresse académique. Cela permet de créer des espaces de classe, dédié à chaque projet, dans lequel partager des modèles, ainsi que de récupérer les créations des élèves et les corriger/partager simplement. Avec le compte education, les éléments premium sont accessibles gratuitement.

Modalités :

  • discipline : lettres
  • niveau : 5e
  • effectif : 24 élèves
  • durée : 2 x 55 minutes (x2, par demi-groupes) + 30 min pour présenter les résultats
  • lieu CDI + classe ordinaire
  • matériel : vidéoprojecteur, ordinateurs connectés à Internet, 1 compte canva de classe relié au compte education du CDI, fiche élève

Objectifs :

  • employer correctement le conditionnel dans une situation d’hypothèse, de supposition
  • effectuer une recherche d’image inversée pour identifier le contexte de production (auteur, date) et le thème (titre, sujets représentés)
  • diffuser des œuvres d’art dans le respect du droit d’auteur (citation des sources)
  • recourir à des outils numériques pour communiquer une interprétation personnelle d’une oeuvre d’art

Évaluation :

  • Socle commun :
    • Domaine 1 : Les langages pour penser et communiquer
      • Compétence du programme : Ecrire
        • Adopter des stratégies et des procédures d’écriture efficaces
      • Acquérir des éléments de culture littéraire et artistiques
        • Mobiliser des références culturelles pour interpréter les textes et les créations artistiques et littéraires et pour enrichir son expression personnelle
  • CRCN :
    • Domaine 1 : Information et données
      • Compétence : Mener une recherche ou veille d’informations
        • Utiliser des options de recherche avancée pour obtenir de meilleurs résultats
    • Domaine 2 : Communication et collaboration
      • Compétence : Interagir
        • Adapter ses pratiques en tenant compte de l’espace de publication considéré
    • Domaine 3 : Création de contenu
      • Compétence : Adapter les documents à leur finalité
        • Appliquer les règles du droit d’auteur, du droit à l’image et du droit à la protection des données personnelles

Fiche élève :

Déroulement :

  • 1ère heure : Demander aux élèves quel est le thème du chapitre en cours en français. Annoncer qu’en 2h, ils auront à créer une story sur des portraits de famille. Demander ce qu’est une story (post éphémère) ; quel est le média concerné (réseaux sociaux) ; à quel type de public est-ce destiné (cercle d’amis majoritairement). En déduire le but (divertir) et le registre (courant, voire familier).
  • Vidéoprojeter la story modèle sur le tableau d’Ingres. Demander ce qui compose la story : succession de zooms cadrés sur un tableau ; personnages dialoguant identifiés par leur statut ou par leur nom ; source du tableau (peintre, année, titre).
  • Annoncer que cette story est sensée être humoristique. Demander quel est le ressort comique et son nom (vu normalement en classe en amont).
  • Montrer comment accéder à la sélection d’oeuvre via esidoc. Demander si quelqu’un sait ce qu’est la recherche inversée et comment cela fonctionne. En faire la démonstration pour identifier l’artiste, la date, le titre et les protagonistes d’une des peintures. Demander aux élèves dans quelle situation peuvent-ils utiliser la recherche inversée (retrouver la source d’une photo, vérifier qu’elle n’a pas été modifiée…).
  • Annoncer que pour la 1ère heure, ils devront sélectionner une peinture et imaginer le dialogue en situation anachronique, et que la deuxième heure sera consacrée à la mise en page. Distribuer la fiche élève et mettre les élèves en activité, individuellement ou par binôme. Aider les élèves si besoin.
  • Au bout de 15-20 min, demander l’attention des élèves pour faire un point sur les difficultés rencontrées : choix du tableaux, de la situation anachronique (suggestion des autres groupes si besoin). Puis remise en activité. Aider les élèves si besoin.
  • En fin de première heure, ramasser les fiches élèves.
  • 2ème heure : Demander aux élèves d’expliquer à l’oral le travail effectué dans le premier cours. Revenir rapidement sur la méthode et l’utilité de la recherche inversée.
  • Faire une démonstration de Canva : comment se connecter, dupliquer un modèle, parcourir le dossier d’images partagées, recadrer une image, ajouter des bulles et du texte, ajouter des diapos. (cf. le tuto en ligne)
  • Mettre les élèves en activité.
    Les élèves ayant terminé avant les autres, et après validation, sont invités à aider leurs camarades dans la réalisation technique.
    En fin d’heure, les élèves doivent avoir renommé leur production par leur(s) prénom(s) et l’avoir envoyée au professeur via le bouton dédié dans Canva.
  • interséance : avec la prof de lettres, les productions sont évaluées par compétences, puis mises en ligne sur esidoc.
  • 3ème heure (partielle) : Vidéoprojection des productions en classe entière. Demande de rectification à faire pour certaines d’entre elles (cf. registre dans BILAN).
  • Bilan : demander aux élèves ce qu’ils ont fait, ce qu’ils ont appris et comment ils pensent pouvoir le réutiliser (notamment pour la recherche inversée !).

BILAN :

Les élèves ont adoré cette séquence : ils ont particulièrement aimé le fait que le rendu visuel soit rapidement satisfaisant, ainsi que la possibilité d’intégrer dans un travail d’école des codes qui leur sont propres (smiley, langage, activités quotidiennes…).

Plusieurs difficultés ont été rencontrées. La première est celle du choix du registre. Certains élèves (qui n’ont d’ailleurs pas de problème de registre au collège, habituellement) associent l’expression sur les réseaux sociaux à la vulgarité (insultes, gros mots…). Cependant lorsque l’on a projeté les productions et expliqué que certaines compétences n’avaient pu être validées du fait d’un registre inadapté, qu’en conséquence les productions concernées ne pourraient être mises en ligne, les élèves ont par eux-mêmes demandé à pouvoir modifier leur production pour les mettre à jour.

La deuxième difficulté a été celle de choisir un anachronisme et de développer une histoire cohérente qui le mette en scène. Les productions les plus réussies prennent en compte l’identité des personnages, ce qui nécessitait de ne pas se contenter d’identifier la source de l’oeuvre (son titre, sa composition), mais aussi de s’informer sur l’histoire des personnes représentées.

Bien qu’ayant une interface assez intuitive, un tutoriel papier pourrait permettre de faciliter la prise en main de Canva. J’avais prévu un tutoriel en ligne, mais il a été finalement peu consulté. Pour permettre une lecture efficace, la version papier devrait être imprimer en couleur, ce qui n’est pas possible dans mon collège.

Par manque de temps, je n’ai pas mis en ligne les productions des élèves sur l’instagram du collège. J’espère pouvoir le faire pendant les vacances. La séquence datant de décembre, cette publication aurait eu plus d’impact si elle avait directement suivi la séquence.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :