Accueil > Séances pédagogiques > Prix Tatoulu au collège : activités autour de la lecture

Prix Tatoulu au collège : activités autour de la lecture

Présentation du prix

Tatoulu est un prix littéraire de jeunes lecteurs, organisé par l’association du même nom, constituée d’enseignants, de libraires, d’éducateurs, d’animateurs et de passionnés de lecture. Cette année, il s’agissait de la 24e édition.

Tatoulu propose pour huit profils de lecteurs (niveaux d’âge et de classe indicatifs, mais non exclusifs) une sélection de six ouvrages jeunesse contemporains, à lire entre novembre et avril. En mai, chaque élève vote pour son livre préféré. Les résultats sont annoncés lors de la remise du prix en juin à Paris. Dans le cadre du prix, sont également organisées des formations de médiateur (pour les enseignants et animateurs) et des rencontres-débats (pour les élèves).

Cela fait trois ans que ma collègue professeur de lettres inscrit sa classe au défi. Cette année, elle a convaincu quatre autres collègues de se rallier à l’aventure. Ainsi, quatre classes de 3e ont participé au prix, ainsi qu’une classe de 5e.

Mon rôle en tant que professeur-documentaliste est de co-animer les séances de débat et de promotion de lecture. Je me charge également de tout ce qui est relatif aux productions numériques

 

Activités proposées

Nos élèves sont de très petits lecteurs. Ils choisissent leurs livres en fonction du nombre de pages et ont beaucoup de mal à lire sans être accompagnés. Afin de stimuler la lecture, nous avons organisé différentes activités :

  • boîte à idées : au cours de leur lecture et sans temps collectif dédié, les élèves volontaires sont invités à écrire leur ressenti de façon anonyme sur un bout de papier qui est glissé dans une boîte transparente. Lors d’une table ronde, la boîte est ouverte et les impressions sont lues tour à tour. Elles permettent d’ouvrir le débat.
    Par exemple, sur un papier il était écrit « c’est trop triste » (et rien d’autre). Au lieu de demander qui l’a écrit et lui demander des explications, la professeur de lettres à demander à l’ensemble de la classe « à votre avis de quel livre peut-il s’agir et pourquoi ? », « quelles émotions attachez-vous aux autres livres ? »…
  • lecture d’extraits : rien de mieux pour rentrer dans un livre qu’une lecture à voix haute d’extraits. Cette activité a surtout été menée avec les 5e en petits groupes (les élèves étant soit auditeurs, soit à leur demande lecteurs). S’en suivait une série de questionnements pour comprendre les éléments du texte (qui parle ? où et quand cela se passe l’histoire ?…), mais aussi pour stimuler la curiosité (« à votre avis, que peut-il bien se passer ensuite ? »)
    Pour l’année prochaine, on aimerait s’inspirer de la « machine à lire« , et proposer à nos élèves (même les plus grands !) des enregistrements de lecture à voix haute afin de mieux les accompagner. Certains des extraits seront entendus en classe et d’autres seront mis à disposition sur l’ENT.
  • rencontre avec des auteurs : deux rencontres ont été organisées, l’une avec Cécile de Roumiguières (S’aimer et Les Fragiles), l’autre avec Irène Cohen-Janca (Fils d’Antigone).
    Bien que les rencontres aient eu lieu au mois de mai, beaucoup d’élèves n’avaient pas lu les livres des auteurs. Les échanges ont donc été difficiles à mettre en place, notamment du fait d’un désintérêt trop visible de certains d’entre eux, mais aussi car nous avions prévu des groupes trop importants (entre 35 et 40 élèves par créneau). Pour notre deuxième essai, n’ont participé que les élèves ayant lu le livre ou motivés par la rencontre (dizaine d’élèves par créneau). Cela a effectivement mieux fonctionné !

 

  • épreuve orale du brevet : parcours d’éducation artistique et culturel
    Après avoir expliqué en quoi consistait l’épreuve orale du brevet aux élèves de 3e, nous avons présenté comment se structurerait cette épreuve s’ils choisissaient de soutenir sur le Prix Tatoulu dans le cadre du PEAC.

    • Introduction : 
      • Je me présente.
      • Je présente le Prix Tatoulu : historique et objectifs.
      • Je justifie mon choix de sujet.
      • J’annonce le plan que je vais suivre.
    • Présentation du projet / sujet :
      • Quelle est la production finale ?
    • Présentation de la démarche :
      • Les étapes d’élaboration et de réalisation du projet : analyse de la complémentarité fond/forme, de l’intentionnalité
      • Ce que j’ai appris grâce à ce projet : analyse des difficultés rencontrées et des enjeux
    • Conclusion :
      • Je dis clairement ce que m’a apporté le projet (retour sur l’expérience personnelle de lecteur : qualification de ses lectures (lieu, fréquence, moment, quantité…) et de son évolution avec le prix) et suis capable de me justifier

Plusieurs productions numériques ont été proposées à la réalisation aux élèves. Pour chacune, une démonstration a été effectuée. Chaque type de production est associé à une fiche de travail préparatoire qui a été distribuée aux élèves volontaires. Une fois cette dernière complétée, les élèves ont par la suite pris des rendez-vous pour l’aide à la conception.

 

Exemples de production

Première de couverture

Première de couverture

Illustration pour réinterpréter la première de couverture.

Fiche d’aide à la création à télécharger.

 

 

 


Ecoutez un extrait du roman George, d’Alex Gino (p.73-74), lu par Mme Youssouf.

Fiche d’aide à la création à télécharger

 


Booktrailer

Booktrailer (avec Adobe Spark video)

Bande annonce du roman « Mister Orange » (Tatoulu 5e)

Fiche d’aide à la création à télécharger

Réalisation d’élèves : booktrailer de Fatou sur Visages Pâles

 

 


Booktube

Booktube

Critique vidéo du roman « George » (Tatoulu 3e), par « Le cahier de lecture de Nathan »

Fiche d’aide à la création à télécharger.

 

 

 


Pêle-mêle visuel et sonore

Pêle-mêle visuel et sonore (avec Padlet)

Plongez-vous dans l’ambiance du roman « Barracuda for ever » (Tatoulu 3e).

Fiche d’aide à la création à télécharger.

Réalisation d’élève : Mur d’ambiance de Léa sur Fils d’Antigone

 


StoryMap

Cartographie du roman (avec StoryMap)

Retrouvez sur une carte les étapes du roadtrip de « Visages pâles » (Tatoulu 5e)

 

 

Bilan

A trop axé sur l’épreuve du brevet et la réalisation d’une production, nous n’avons pas suffisamment exploité la sélection choisie selon l’objectif initial du prix Tatoulu : les débats. De plus, sur près de 80 élèves de 3e, seuls 4 d’entre eux ont opté pour ce projet. Et ce n’était pas les élèves ayant lu le plus de livres ! Dans l’ensemble, nous avons peiné à motiver les élèves à lire les livres. Seul un tiers d’entre eux ont lu plus de la moitié de leur sélection.

Du coup, l’année prochaine, nous souhaitons mobiliser notre énergie sur l’avant lecture (et non l’après, avec des réalisations qui n’ont de sens que si le livre a été lu !). La mise à disposition d’enregistrements de lecture à voix haute nous semble une option à tester. Résultats à suivre pour l’année prochaine !

Publicités
Catégories :Séances pédagogiques Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :