Accueil > Séances pédagogiques > Défi Babelio : présentation du projet (séance 1)

Défi Babelio : présentation du projet (séance 1)

J’ai réussi à convaincre une professeur de français de participer cette année au défi Babelio. Il s’agit de lire 35 livres de littérature jeunesse contemporaine et de publier des critiques sur le réseau social dédié à la lecture, Babelio.

Objectifs du projet :

  • Lire de la littérature jeunesse contemporaine
  • Rédiger des critiques personnelles argumentées
  • Découvrir un réseau social spécialisé


Déroulement de la séance 1 :

La séance 1 a pour but de présenter le projet – qui d’un point de vue info-doc est un prétexte pour amener les élèves à une réflexion sur les réseaux sociaux et sur l’identité numérique.

Pour cela, après avoir commandé, reçu, catalogué et couvert les 35 livres, je les ai apportés dans la classe de la professeur de français pour une présentation à l’aide du diaporama de présentation du Défi Babelio.

Avec cette même classe, nous avions fait la semaine précédente avec le professeur de SVT une séance sur la recherche d’information. La séance Babelio a donc commencé par un petit rappel transversal : comment cerner un sujet ? Quelles sont les questions que l’on se pose pour en savoir plus ? Les premières diapos répondent donc aux questions : quoi ? qui ? où ? quand ? comment ? pourquoi ?

Par la suite, je demande aux élèves s’ils connaissent des réseaux sociaux et de me donner des noms. On se rend ainsi compte qu’il y a beaucoup de réseaux. On essaye alors d’en donner une définition : un réseau social permet de créer des connexions relationnelles (communauté) grâce à des interactions virtuelles (échanges) autour d’un point commun.

Je pose alors la question : un réseau social appartient-il au domaine privé ou public ? On parvient à la conclusion que cela dépend des paramétrages personnels. Je demande alors quelle est la durée de vie d’une information sur internet et j’enchaîne avec le concept d’identité numérique constituée à partir des traces laissées sur le net.

Je présente alors Babelio en reprenant la définition donnée du réseau social et en la complétant par les spécificités de Babelio. J’envoie un élève au tableau pour créer le compte classe pour le défi. Je fais remarquer qu’il faut cocher la case « j’ai lu et j’accepte les conditions générales d’utilisation ». Je distribue alors une reproduction des CGU de Babelio découpées en 8 parties (une partie par binôme). Je leur demande de répondre par vrai ou faux aux affirmations sur les usages de Babelio :

  • Babelio suit les lois françaises.
  • On peut mettre ce qu’on veut en avatar.
  • Babelio est responsable pénalement en cas de publication de contenu illégal.
  • Babelio peut diffuser mes critiques sur un autre site.
  • Babelio peut supprimer mon compte sans mon autorisation.
  • Babelio sait exactement quelles pages je consulte sur son site.
  • Babelio peut vendre mes données personnelles à des tiers.
  • Babelio efface toutes mes données personnelles quand je supprime mon compte.

Après cela on cherche un identifiant pour la classe (au préalable j’ai créé un compte mail pour la classe). Un identifiant doit être suffisamment précis pour que nos « amis » sachent qui ont est, sans dévoiler trop de chose de soi (l’identifiant est toujours public). On poursuit la réflexion sur le profil public et puis sur l’avatar.

La séance se termine sur une courte présentation des livres sélectionnés.

Bilan de la séance :

Les élèves se sont montrés intéressés par la discussion sur les réseaux sociaux et l’identité numérique. Même la lecture des CGU (une première pour eux!) a éveillé leur curiosité. Par contre le projet de lecture n’a pas fait l’unanimité (certains élèves voulaient mettre « nos profs nous obligent à faire le défi par nos profs » dans la présentation du profil…).Et pourtant le moment où ils ont été les plus attentifs, ce fut lors de la présentation des ouvrages !

Après discussion avec la professeur de français, on compte sur l’investissement de certains élèves et sur le bouche à oreille pour rallier les autres.

Ainsi, bien que je n’ai pas réussi à finir la présentation des livres, le lendemain une dizaine d’élèves débarquait au CDI pour emprunter les livres du défi, finir de mettre à jour le profil Babelio de la classe et publier la première critique d’un livre que toute la classe a déjà lu (No et moi).

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. octobre 30, 2013 à 05:46
  2. octobre 30, 2013 à 09:35
  3. octobre 30, 2013 à 10:34
  4. octobre 30, 2013 à 10:54
  5. octobre 30, 2013 à 12:17
  6. novembre 3, 2013 à 11:14
  7. janvier 18, 2014 à 14:52
  8. janvier 19, 2014 à 16:14
  9. mai 26, 2014 à 08:55
  10. juin 12, 2014 à 13:34
  11. juin 26, 2014 à 14:40
  12. septembre 30, 2014 à 21:44
  13. septembre 13, 2015 à 20:20
  14. novembre 19, 2015 à 11:40
  15. mars 11, 2016 à 09:18
  16. juin 2, 2016 à 21:56
  17. juin 29, 2016 à 23:15
  18. septembre 20, 2016 à 05:56
  19. septembre 20, 2016 à 17:15
  20. décembre 27, 2016 à 18:47
  21. février 21, 2017 à 10:54

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :